devenir expert-comptable

DCG, DSCG, DEC : des formations pour devenir expert-comptable

Vous aimez alors partagez

Véritable bras droit du chef d’entreprise, l’expert-comptable occupe un poste à haute responsabilité et se charge de nombreuses missions liées aux finances de la société. Intéressant, complet et bien rémunéré, ce poste est accessible après l’obtention de trois diplômes spécifiques qui, répartis sur huit ans de formation, permettent à l’expert de disposer de tous les outils dont il a besoin pour travailler dans des conditions optimales. Plus d’informations sur ce métier enrichissant et sur les étapes à suivre pour occuper un poste d’expert-comptable (DCG, DSCG, DEC).

En quoi consiste le métier d’expert-comptable

Vous l’aurez compris, expert-comptable est un poste extrêmement important, et pour cause : il consiste à gérer de très nombreux aspects des finances de l’entreprise comme notamment la vérification ou la création des comptes de l’entreprise, l’établissement de bilans annuels par exemple. Grâce à sa vision globale des finances de la société, il va également pouvoir conseiller le chef d’entreprise lors de la prise de décisions importantes concernant l’avenir économique de la société. Des conseils et des bilans que l’expert doit être capable d’expliquer et de défendre face aux responsables de la société ou aux actionnaires par exemple, qui veulent constamment connaître la situation financière de l’entreprise afin de prendre des décisions en tout état de cause. 

Au quotidien, l’expert-comptable va donc avoir pour rôle de surveiller de près toutes les transactions effectuées par la société, afin de s’assurer de leur cohérence et de pouvoir alerter le chef d’entreprise immédiatement en cas de problème. En fonction des besoins de la société dans laquelle il travaille, ce professionnel peut également être amené à utiliser ses compétences pour conseiller les dirigeants et les managers dans d’autres domaines comme par exemple : 

  • Le choix du régime social et du statut juridique de l’entreprise 
  • La recherche de financements 
  • L’édition des fiches de paie et des contrats de travail 
  • Le respect des obligations sociales et des lois relatives au droit du travail 

En résumé, l’expert-comptable occupe un poste extrêmement important car ce sont ses connaissances et son savoir-faire qui vont permettre à l’entreprise de rester en bonne santé et de garder un équilibre financier qui assurera sa pérennité. 

Les qualités nécessaires pour faire ce métier

Avant d’occuper un poste d’expert-comptable, il vous sera nécessaire de suivre huit ans d’études supérieures. Durant cette période, vous serez amené à suivre des cours, à participer à des conférences mais aussi à mettre en place des projets de simulation grâce auxquels vous pourrez acquérir les compétences nécessaires pour occuper un poste de ce type. Néanmoins, disposer de certaines qualités innées vous permettra de vous sentir plus à l’aise dans votre poste et d’être plus performant. Voici quelques-unes de ces qualités : 

  • Une aisance dans la manipulation des chiffres afin d’établir facilement des bilans et de pouvoir suivre la comptabilité de l’entreprise sans difficulté.
  • De la rigueur et un bon sens de l’organisation pour pouvoir récolter et conserver des données importantes à la création de bilans financiers.
  • De la discrétion, car les données mises à la connaissance de l’expert sont très souvent confidentielles.
  • Un bon sens du relationnel, afin de pouvoir conseiller et orienter les managers et les dirigeants lors de la prise de décision. 
  • Un bon esprit d’analyse et de synthèse nécessaire à la création de bilans, de tableaux de suivi ou de prévisionnels fiables.

Comment accéder à un poste de ce type ?

Pour pouvoir prétendre à un poste d’expert-comptable, que ce soit dans une entreprise, dans une agence spécialisée ou en tant que travailleur indépendant, il est nécessaire d’obtenir trois diplômes : 

  • Le DCG, Diplôme de Comptabilité et de Gestion, équivalent à un niveau de licence (Bac +3).
  • Le DEC : Diplôme d’Expertise Comptable, équivalent à un niveau de doctorat (Bac +8). 

Après avoir obtenu ces trois diplômes, vous devrez effectuer un stage pratique de trois ans durant lesquels vous pourrez acquérir de l’expérience et mettre en pratique toutes les connaissances acquises lors de la préparation des trois diplômes cités précédemment. À la fin de ces trois années de stage rémunéré, un examen final vous permettra d’obtenir un document nécessaire pour exercer ou pour à votre inscription à l’Ordre des experts-comptables, obligatoire pour travailler en libéral. 

Bon à savoir : chacun de ces diplômes donne accès à une liste exhaustive de postes liés au domaine de la gestion et de la comptabilité, vous n’aurez donc aucun mal à trouver un emploi si vous souhaitez arrêter votre parcours après le DCG ou après le DSCG.

Quelles sont les conditions d’admissibilité à une formation de DCG ?

Le DCG est le premier diplôme à obtenir dans le but de devenir expert-comptable. Ce diplôme est un diplôme d’État, qui se prépare dans des écoles spécialisées et se déroule sur trois ans. Il est accessible à tous les titulaires d’un bac général ou d’un bac STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion), qui démarreront donc la formation à la première année. 

Si vous avez déjà effectué un, deux ou même trois ans d’études supérieures dans un domaine lié à la finance et que vous souhaitez vous réorienter, sachez qu’il est tout à fait possible d’intégrer une formation au DCG directement en deuxième voire en troisième année grâce à des passerelles spécifiques. Pour cela, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des écoles spécialisées ou consulter cet article.


Vous aimez alors partagez
Facebook Comments