boulangerie

Ouvrir et gérer une boulangerie : comment réussir ce projet ambitieux ?

Vous aimez alors partagez

Les statistiques concernant l’univers de la boulangerie en France sont prometteuses. Chaque année, 6 milliards de baguettes de pain sont produits dans le pays. En outre, près de 95% des Français consomment des pains. Autant dire que travailler dans ce secteur est tentant. Mais comment gérer l’affaire ?

Les prérequis pour ouvrir une boulangerie

Avant tout, sachez que l’activité de boulanger peut être commerciale. Dans ce cas, l’entreprise comptera près d’une dizaine de salariés. La gestion boulangerie s’apparente à la gestion d’une entreprise classique. Le métier sera qualifié de commercial et d’artisanal quand l’exploitant revend des produits tout en concevant ses propres pains. Il classé artisanal lorsque celui qui y travaille se limite à la fabrication des pains.

Pour exercer dans cet univers, l’exploitant doit vendre ses produits au détail. En plus des pains, ceux-ci peuvent comprendre des autres baguettes et viennoiseries. En outre, il assure les étapes de production, du pétrissage à la cuisson, sans oublier la fermentation et le façonnage.

Par rapport aux diplômes, l’exercice de ce métier exige d’avoir un CAP boulanger. Sinon, vous pouvez être titulaire d’un brevet d’études professionnelles. Le répertoire national des certifications professionnel dispense aussi d’un diplôme permettant d’exercer le métier de boulanger.

Quid de la gestion d’une boulangerie

La gestion boulangerie s’apparente à un véritable challenge. L’attention doit se porter sur plusieurs points, entre autre l’approvisionnement en matières premières. De même, il est nécessaire d’adopter les bonnes pratiques pour la gestion de stocks. Ces derniers garantissent la maîtrise des flux et la régulation des consommations. Pour couvrir les besoins en fonds de roulement, il faut aussi s’assurer d’une gestion de la trésorerie optimale.

Gérer son enseigne passe aussi par la gestion de son équipe. Travailler dans la boulangerie exige d’avoir de l’aide. Il est quasi impossible pour une seule personne d’arriver à tout faire. Au minimum, il faut qu’il y ait un boulanger en charge de la production du pain. L’effectif sera complété par une autre qui assure la vente.

Comme n’importe quelle activité, il faut aussi réfléchir à améliorer les offres. La diversification des produits constitue dans ce cas une option. En plus des pains, les boulangers proposent entre autres de la viennoiserie pour attirer la clientèle.

Bien gérer une boulangerie : savoir attirer des clients

La question de la rentabilité est importante quand on parle de gestion boulangerie. C’est pourquoi l’un des défis dans ce métier consiste à savoir attirer les clients. Ainsi en plus des offres habituelles, il peut nécessaire de suivre la tendance.

L’idée ici consiste à prendre de la vitesse sur ses concurrents. Par exemple face au succès du mode sans gluten, investir dans ce concept peut être une bonne idée. Pour information, le marché des aliments sans gluten est estimé à 6 milliards de dollars d’ici 2025.

L’organisation de la vitrine constitue un autre atout à ne pas négliger. Des produits bien présentés séduisent les clients. Aussi, on doit idéalement regrouper les produits suivant les sections. L’objectif étant de faciliter la tâche des clients lorsque ceux-ci viennent faire leur achat.

Un accueil respectueux et avec sourire peut faire aussi la différence. De plus, la crise actuelle a démontré que les Français ont renoué avec l’achat auprès des commerces de proximité. Être aimable avec les clients ne coûte rien mais rapporte beaucoup, c’est prouvé. Un client bien accueilli peut devenir très vite fidèle. En revanche, un client mécontent risque d’entacher l’image de votre boulangerie.

Ouvrir une boulangerie et bien la gérer exigent de l’implication et de la discipline. Toutes les actions à engager doivent permettre à assurer la rentabilité. Il ne faut pas perdre de vue les points cruciaux comme les offres, la gestion du stock et la relation clientèle.


Vous aimez alors partagez
Facebook Comments