CBD Comment est-il détecté

CBD : Comment est-il détecté ?

Vous aimez alors partagez

Le CBD est connu comme étant l’un des phytocannabinoïdes extraits de la plante de Cannabis sativa. Après une phase de transformation en laboratoire, il se retrouve sur le marché sous forme de nombreux produits dérivés. Ceux-ci doivent quand même répondre à des normes spécifiques avant d’être proposés aux consommateurs. À la préoccupation de savoir comment le CBD se détecte, des éléments de réponses existent.

Détection du CBD par test salivaire

Au cours des contrôles routiers, les agents de la police peuvent procéder à des tests de dépistage de stupéfiants. Cependant, le cannabidiol n’étant pas considéré comme une drogue, il n’est pas détectable par un test salivaire, et ce, peu importe la forme sous laquelle vous le consommez. Vous pouvez cliquer ici pour en découvrir davantage sur les diverses formes du CBD.

En réalité, les tests salivaires s’utilisent pour détecter la présence de la molécule de THC, qualifiée de substance psychotrope. En effet, la législation autorise la consommation de produits à base de CBD ayant une teneur en THC inférieure ou égale à 0.3%. Au-delà de cette concentration de THC dans un produit consommé, vous pouvez passer positif pour un test salivaire.

Pour le dépistage, une tige de bâtonnet est insérée dans votre bouche de sorte à racler les parois buccales. Lorsque la teneur de THC consommée est supérieure à celle recommandée, il est possible de constater une variation de couleurs.

Selon la réglementation, la conduite sous l’effet de substances psychotropes peut vous valoir :

  • une réduction de 6 points sur votre permis de conduire,
  • une interdiction d’utilisation de votre véhicule ou moto sur une certaine durée,
  • une amende dont le montant peut s’élever à 9000 euros,

Dans certains cas, vous pouvez même risquer une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 2 ans.

Détecter la présence de CBD

Détection du CBD par test urinaire

Les tests urinaires se font lorsqu’éventuellement le test salivaire est positif. Ici aussi, c’est la molécule de THC qui est recherchée. Le dépistage prend plus de temps en fonction de la quantité de cet élément ingérée. En moyenne, il faut compter 2 à 3 jours pour l’obtention des résultats si vous êtes un consommateur ponctuel. Par ailleurs, le THC est détectable dans l’urine jusqu’à 2 mois après son ingestion. Tout dépend de votre métabolisme.

Il est important de vous assurer de la qualité des produits contenant du CBD avant de vous en procurer. Pour cela, vous devez recourir à des fournisseurs fiables qui attestent du respect de la réglementation en vigueur. Les produits proposés par eux se caractérisent par des labels ou des certifications spécifiques. Ceci vous évite de tomber en infraction pénale et par la même occasion, vous permet de préserver votre santé.

D’un point de vue général, prendre le volant sous l’influence de stupéfiants est interdit par la loi. Il est préférable, suite à la consommation d’un produit à base de CBD non homologué, de ne pas conduire. Quoi qu’il en soit, le cannabidiol peut avoir un effet de somnolence sur vous. Dans ce cas de figure, n’hésitez pas à adopter une démarche responsable en vous reposant d’abord.


Vous aimez alors partagez
Facebook Comments