les graines de cannabis à autofloraison

5 raisons de choisir les graines de cannabis à autofloraison

Vous aimez alors partagez

Lorsqu’il s’agit de cultiver des plantes de Cannabis, on distingue principalement entre les variétés photopériodiques et les graines à autofloraison. Ces dernières sont de plus en plus convoitées pour les nombreux qu’elles présentent aux cultivateurs.

Floraison beaucoup plus rapide que les autres variétés

Une des grandes caractéristiques des graines de cannabis autofloraison est leur croissance rapide. La récolte peut alors se faire en 7 à 10 semaines. Ceci parce que les autos comme on les appelle proviennent de la sous-espèce ruderalis, une variété du Cannabis qui se développe en Asie centrale, dans l’Europe de l’Est et la Russie. Ce sont des zones reconnues pour leurs conditions climatiques difficiles. Afin de pouvoir y persister, le ruderalis a dû développer un gène d’autofloraison qui accélère le processus et gère mieux la lumière.

Culture toute l’année pour les graines à autofloraison

Comme c’est le cas pour toutes les plantes, les graines de cannabis automatiques ont besoin de la lumière pour grandir. Mais à la différence des graines photopériodiques, elles ne dépendent pas des cycles de lumière pour régler leur floraison et peuvent donc être cultivées toute l’année. C’était d’ailleurs la raison derrière le développement du gène d’autofloraison, ne pas se préoccuper des changements saisonniers. Les graines peuvent être cultivées à l’intérieur comme à l’extérieur avec des besoins en éclairage plus faciles à combler. Ce qui permet une production constante et rapide en plus.

Résistance optimale aux conditions les plus difficiles

Un autre grand avantage des graines à autofloraison est leur forte résistante aux environnements difficiles et aux nuisances. C’est vrai qu’il existe de nombreuses variétés autos maintenant, souvent féminisées, mais la plupart d’entre elles ont pu garder les qualités de défense du cannabis ruderalis. Elles savent résister aux invasions nuisibles, à la moisissure et à la pollution lumineuse. Celle-ci pose un grand problème pour les variétés photopériodiques qu’elle peut endommager rapidement. Les espèces autoflowering ne sont pas influencées. Elles requièrent également moins de nutriments et tolèrent mieux les négligences. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’en occuper.

Discrétion assurée en raison de la taille compacte

Si vous souhaitez cultiver des plantes de cannabis chez vous dans un jardin ou une terrasse, les graines à autofloraison sont idéales pour être discret autant que possible. Les cultivars autos dépassent rarement 1 mètre et les plus grandes atteignent 1,2 mètre. Elles possèdent également des canopées assez petites, contrairement aux plantes de cannabis photopériodiques qui sont très denses et peuvent devenir aussi grandes que des arbres. La discrétion n’est pas le seul avantage ici, mais aussi la possibilité de cultiver même avec un espace limité.

Amélioration continue du cannabis à autofloraison

Comme indiqué avant, il existe aujourd’hui un grand nombre de variétés à autofloraison avec des rendus plus ou moins élevés et des spécificités intéressantes. Les spécialistes du domaine ne cessent d’étudier ce type de graines de cannabis et de proposer des améliorations, pour des cycles de croissance plus rapides, des niveaux de THC plus élevés et des productions plus denses.

La culture des graines de cannabis à autofloraison est donc recommandée aux personnes qui veulent des récoltes rapides ainsi qu’aux novices pour des rendus sûrs. Elle présente néanmoins quelques inconvénients à connaître avant d’entamer.


Vous aimez alors partagez
Facebook Comments