missions d’un architecte

Quelles sont les différentes missions d’un architecte ?

Vous aimez alors partagez

La perception générale de l’architecte est qu’il dessine des plans. Mais le rôle de cet expert de la construction des bâtiments est bien plus important s’étendant de la conception au suivi des travaux, sans oublier l’expertise et le conseil.

Qu’est-ce qu’un architecte ? Études et compétences

Le métier de l’architecture ne se limite pas à dessiner des plans des biens immobiliers à construire. En effet, ses compétences lui permettent d’effectuer la maîtrise d’œuvre avec toutes les missions et interventions qu’elle comprend. Il doit pour cela posséder un profil complet qui combine une bonne maîtrise de l’aspect technique et un grand sens artistique. D’où la réputation des études d’architecture comme étant difficiles. Il s’agira d’un diplôme bac+5 de type diplôme d’architecte de l’École Spéciale d’Architecte ESA de Paris, diplôme d’État d’Architecte DEA ou diplôme d’architecte de l’Institut National des Sciences Appliquées INSA de Strasbourg. Le Master Architecte est également une option, sachant que toutes ces formations bac+5 permettent d’exercer comme architecte salarié. Pour s’inscrire dans l’Ordre des Architectes et exercer en libéral, c’est indispensable d’obtenir l’Habilitation à la Maîtrise d’Œuvre en son Nom Propre HMONP en poursuivant un an (bac+6). Il est possible d’atteindre le niveau bac+8 pour d’autres qualifications.

Comment trouver un architecte ? Critères de choix

Comme beaucoup de gens ignorent le travail d’un architecte, ce n’est pas évident pour eux de choisir le bon profil. Notons tout d’abord que votre architecte doit être inscrit à l’Ordre des architectes. Celui-ci rassemble d’ailleurs toutes les données liées à la profession et explique les missions menées par un architecte. En plus de consulter ses ressources, vous pouvez vous référer à l’annuaire Epro Bâtiment pour trouver un architecte facilement et en toute fiabilité. Un annuaire comme celui-ci est très utile puisqu’il référence les professionnels par région, département et commune ou secteur. Il vous présente pour chaque architecte toutes les informations de base comme les prestations, les horaires et les données juridiques. C’est à vous ensuite de choisir les profils à contacter selon le style d’architecture (contemporain ou traditionnel) et le type de projets réalisés (maisons individuelles ou bâtiments publics). Il faudra aussi tenir compte du respect des budgets, des délais et de la proximité avec le chantier.

Quelles sont les différentes expertises en architecture ?

Le champ de compétence de l’architecte est vaste et couvre quasiment tous les aspects du bâtiment. Il est avant tout un professionnel de la conception capable d’étudier la faisabilité d’une construction et de donner vie à la vision du client. De nombreux éléments sont pris en compte dans cette étude afin de rendre votre maison vivable, confortable, esthétique, saine, solide, économe en énergie et même économique. En tant que maître d’œuvre, il sera également chargé de gérer le projet dans sa globalité, mettre en place les solutions les plus efficaces et choisir les artisans les plus appropriés en plus de coordonner leur travail. Ce qui en fait un expert technique avec des connaissances variées et avancées. Une bonne expertise en économie de la construction est aussi demandée puisque l’architecte aura l’obligation de respecter le budget du client. À cela s’ajoute l’expertise en urbanisme afin de concevoir des maisons conformes aux règles d’urbanisme de plus en plus complexes.

Quelles sont les missions principales de l’architecte ?

Les missions dites normales peuvent être résumées en deux prestations : la mission permis de construire et la mission de maîtrise d’œuvre complète. La première est celle qui marque le début de tout projet permettant de concevoir le bâtiment et d’obtenir le permis ou la déclaration préalable de travaux. La phase de l’étude passe par plusieurs étapes comme la visite du terrain, l’analyse du contexte, l’assistance du client pour la définition des attentes et l’étude de la faisabilité (technique, réglementaire et financière). On passe ensuite par une première phase de conception appelée esquisse et une deuxième phase nommée conception architecturale puis d’autres tâches comme l’étude thermique avant de faire la demande d’autorisation d’urbanisme. La mission de maîtrise d’œuvre complète inclut la mission précédente, à savoir l’obtention du permis de construire, ainsi que le suivi de travaux. L’architecte devient alors un maître d’œuvre qui assiste le client dans le choix des équipements et matériaux, négocie avec les artisans, prépare le contact de travaux et gère le chantier.

Qu’en est-il des missions ponctuelles ? Conseil et expertise

En plus des missions normales citées précédemment, l’architecte peut s’occuper de missions ponctuelles qui concernent principalement le conseil et l’expertise. Ses compétences et ses expériences professionnelles lui permettent d’apporter conseil avant l’achat immobilier ou la vente immobilière et de donner son expertise à la suite d’un sinistre. Il peut aussi assister le client à la réception des travaux de construction ou de rénovation même quand il n’est pas responsable du projet. Dans le même sens, c’est une bonne idée (si cela s’avère nécessaire) de demander l’avis d’un architecte avant des travaux pour bénéficier de son expertise. Il pourra évidemment vous délivrer différents documents nécessaires à la conception de votre projet comme le relevé des ouvrages existants REL, le dossier de permis de démolir DPD et le dossier quantitatif des ouvrages DQO. Ce sont des éléments, parmi d’autres, de mission dite complémentaire qu’on peut retrouver dans un contrat d’architecture.

Quand est-ce qu’il faut faire appel à un architecte ?

Faire appel à un architecte devient obligatoire en France dans trois cas. Le premier cas est la demande de permis de construire qu’il s’agisse d’une construction, d’une transformation ou d’un agrandissement comme le précise la loi du 3 janvier 1977. C’est également indispensable si la surface de plancher de la construction dépasse 150 m² ou si l’ensemble sera porté à plus de 150 m² après une extension. Vous trouverez plus d’explications dans l’article 82 de la loi du 7 juillet 2016 sur la liberté de la création, l’architecture et le patrimoine. Le troisième cas est celui d’un bien situé dans une zone classée, qu’il fasse à lui-même partie des monuments historiques ou qu’il soit à proximité de ces monuments. L’architecte doit s’assurer que le projet de construction ou de rénovation ne dénature pas le bâtiment en question et l’environnement immédiat.

Obligatoire ou non, passer par un architecte pour la construction de votre maison individuelle (ou autre type de construction) présente plusieurs avantages. Prenez le temps de découvrir ce métier et de choisir le profil le plus adéquat.


Vous aimez alors partagez
Facebook Comments